Documentation Contact

ESEO Drone vole avec le CNES

Un drone en impesanteur, ça donne quoi ? C’est la question que se sont posée Arnaud, Florentin, Hugo et Sébastien, étudiants à l'ESEO et membres du club Eseo Drone. En janvier 2020, le club était sélectionné par le CNES (Centre National d’Etudes Spatiales) pour participer au projet de vol « ZERO G », permettant de réaliser des expériences en impesanteur à bord de l’airbus A310 ZERO-G de la société Novespace, une filiale du CNES. Cet avion un peu spécial effectue des vols paraboliques afin de simuler une situation d’impesanteur.

 
eseo-drone-cnes-novespace

L'équipe ESEO Drone à Mérignac avec les ingénieurs Novespace.

 

Qu’est-ce-qu’un vol parabolique 0G ?

L’objectif de ce type de vol est de reproduire une situation d’impesanteur. Explications ici : https://www.youtube.com/watch?v=g2OH_tUpQ9k
Durant ce vol dont la trajectoire décrit une parabole, l’avion est soumis pendant une vingtaine de secondes à une chute libre qui simule l’impesanteur. Ce laps de temps permet aux équipes embarquées de réaliser des expériences impossibles à réaliser en temps normal à cause de la pesanteur terrestre.
L’airbus ZERO-G est également utilisé pour l’entrainement et les expériences des équipages partant dans l’ISS (Station Spatial Internationale). Une belle référence pour nos futurs ingénieurs !

 
 
eseo-drone-airbus-zero-g

L'espace intérieur de l'airbus A-310 ZERO-G, 100 m2 dédiés aux expériences embarquées.

 

L’expérience d’ESEO Drone en impesanteur

Le projet Eseo Drone est de concevoir un type de drone embarquant un système capable de stabiliser ce dernier en impesanteur, et étudier les enjeux techniques que cela implique, la « physique du vol » étant sensiblement impactée. Plusieurs méthodes seront impliquées, dont principalement du traitement d'images et des capteurs de proximité. En septembre prochain, l’équipe le testera à bord de l’A310 ZERO-G.

Pour suivre l'expérience du club Eseo Drone :

icon-facebook https://www.facebook.com/Eseodrone

LINKEDIN https://fr.linkedin.com/company/eseodrone

 
 
eseo-drone-0g-merignac

L'airbus A-310 novespace qui embarquera l'équipe des étudiants ESEO au mois de septembre

 

Comment se déroule une campagne de vol avec le CNES ?

Le CNES lance chaque année une phase d’appels d’offre de vols paraboliques ; les expériences sont sélectionnées pour leur pertinence scientifique et programmée sur une campagne précise. Le projet d’ESEO Drone s’inclue dans cette démarche car si la technologie de drones aériens est maitrisée sur terre, leur utilisation est encore balbutiante en impesanteur, même si le robot Int-Ball récemment embarqué à bord de l’ISS (Station Spatiale Internationale) est une première application concrète.

6 mois avant la date de vol, les ingénieurs de Novespace commencent à planifier les expériences en collaboration avec les laboratoires, suivant une série de contraintes techniques garantissant la sécurité du vol. L’expérience est ensuite construite suivant ce cahier des charges.

Après une phase de tests de validation par l’équipe candidate, l’expérience est livrée à Novespace la semaine précédant le vol, et subit à nouveau une série de tests qui lui permettent d’obtenir l’autorisation d’embarquement. Une phase de préparation au vol complète cette batterie de tests à bord, pour vérifier qu’aucune défaillance n’est intervenue entre les tests et l’embarquement.

A l’issue de la campagne de vols, un débriefing a lieu et l’expérience est acheminée vers son laboratoire d’origine.

 
 

C'est la seconde fois qu'un projet de l'ESEO est sélectionné pour participer à un vol Zéro Gravité. Dans les pas de leurs aînés, les quatre étudiants en prépa, en première année de cycle ingénieur et en bachelor, auront la chance de réaliser une expérience exceptionnelle à la rentrée prochaine, souhaitons leur toute la réussite possible et un bon vol "vers les étoiles" !