Documentation Contact

1re place avec le prix du jury et du public

ma-thèse-en-180-secondes
 

Le 9 mars au Mans, Lucile Riaboff, doctorante à l’ESEO, s'est classée première de la finale régionale du concours. Cette première place, remportée avec le double prix du jury et prix du Public, l'a menée à la finale inter-régionale de Brest le 12 mars. Parmi 15 finalistes issus des établissements des Pays de la Loire et de Bretagne, Lucile a présenté en 3 minutes, avec une seule diapositive, sa thèse :

"Développement d’une méthodologie pour l’analyse de données GPS et accéléromètres en vue d’améliorer la gestion du pâturage en élevage de bovins laitiers".

Pour voir sa présentation –et les autres : https://youtu.be/PHJzxt8YQ1U?t=1514

 
Thèse-lucile-riaboff
 

Un sujet de thèse en 3 minutes

Les intitulés des sujets de doctorat peuvent souvent effrayer les non-initiés... savoir l’expliquer en 3 minutes de manière claire et concise est un réel exercice de style !

L’objectif du concours est double pour les doctorants qui participent : premièrement, vulgariser le contenu et les enjeux de leurs travaux de thèse auprès du grand public. Deuxièmement, acquérir les compétences nécessaires en communication. Prise de parole en public, métaphores, storytelling, jeu de scène, communication non verbale...  en plus des compétences scientifiques nécessaires au travail de thèse, les doctorants développent un éventail de compétences leur permettant de mieux valoriser leur travail.

 
 

Gestion de pâturages par GPS

« Modélisation statistique du déplacement des vaches laitières au pâturage », c’est le sujet de thèse de Lucile pour son doctorat en statistiques appliquées à la zootechnie pour lequel elle est rattachée au Laboratoire Acoustique de l’Université du Mans (LAUM).

« Equiper les vaches de capteurs d’activité et entrainer des algorithmes de machine learning à déduire des comportements de vaches à partir de ces capteurs. »

Bénéficiant du dispositif Cifre*, Lucile réalise cette thèse avec l’ESEO, mais également avec la société Terrena, l'Ecole Supérieure d'Agriculture d’Angers et l'Ecole Nationale Vétérinaire, Agroalimentaire et de l'Alimentation. Cette recherche scientifique s’inscrit dans le projet VAGABOND dont le but est de faciliter le travail de l’éleveur souhaitant utiliser le pâturage, tout en améliorant son efficacité zootechnique, à l’aide des nouvelles technologies de géolocalisation qui se développent à l’heure actuelle.

 

 
 

Félicitations à Lucile pour cette prestation et pour son travail de recherche, toutes les équipes de l’ESEO lui souhaite une bonne continuation dans sa thèse en attendant sa soutenance prochainement !

*Le dispositif CIFRE associe trois partenaires :

  • une entreprise qui confie à un doctorant un travail de recherche objet de sa thèse ;
  • un laboratoire extérieur à l'entreprise qui assure l'encadrement scientifique du doctorant ;
  • un doctorant, titulaire d'un diplôme conférant le grade de master.

Source : https:// www.enseignementsup-recherche.gouv.fr