Documentation Contact

Témoignages

Arthur
Cycle ingénieur

Je m'appelle Arthur, je suis étudiant en première année de cycle ingénieur, Promotion Kirchhoff

Des études d'ingénieur, vous y pensiez dès le lycée ?

Au risque de sembler bateau, j’ai toujours aimé comprendre ce qui m’entourait, monter/démonter ce que je voyais… J’ai envisagé ce type d’étude dès la 3e, même si entre temps je me suis dirigé vers un parcours Biotechnologique.

Vous avez suivi la prépa intégrée, comment l’avez-vous vécu ?

Après un an de médecine en PACES, la quantité de travail ne me posait pas de problème. Cependant j’avais un lourd retard en Maths et Physique, que mes profs m’ont aidé à rattraper en l’espace d’un an. C’est un gros plus de cette école : les profs font un vrai suivi et sont à notre écoute.

Même si je regrette de ne pas avoir eu les clubs à Paris, l’international était une superbe expérience.

Quels conseils donneriez-vous pour vivre la prépa ?

Comme disent les profs depuis toujours : bien suivre en cours, c’est retenir 90% du contenu…
Il faut être très réguliers dans le travail, mais ne pas s’acharner sur une matière (roulement). Pour reprendre ce que je vous disais juste avant, les profs sont à l’écoute ! Il ne faut donc pas hésiter à les déranger dans leur bureau pour poser des questions ; ils ne mordent pas.

Je crois que vivre chez ses parents est un gain de temps, mais cela ne doit pas être au détriment de la distance.

Quel est le quotidien d’un étudiant ESEO en cycle ingénieur ?

C’est très différent de la prépa : avec la somme de connaissances acquises, on a l’impression d’avoir peu de travail, ce qui donne le temps pour faire pleins d’autres choses.

Grâce au format des cours en tant que projets, on a toujours un truc à faire, et c’est motivé par le plaisir, non plus par le devoir.

Pourquoi avoir intégré l'ESEO ?

Bien sûr, l’international est un aspect très attrayant. Mais c’est également la perspective des bi-diplôme qui m’a fait intégrer cette école. De plus, l’ESEO accepte et encourage les filières telles que STL, dont je fais partis.

Comment se passent les études à l'ESEO (cursus, stages, etc.) ?

L’ESEO nous encadre et nous aide à trouver nos stages, les cursus permettent l’acquisition de connaissances pluridisciplinaires, très utiles pour la vie active.

Un mot sur la vie étudiante : comment cela se passe à l’ESEO, quelles activités vous ont marqué ?

Entre les projets et la vie associative (que ça soit par les clubs, les salons, ou bien les évènements extérieurs), on n’a jamais le temps de s’ennuyer ! Cela crée de réels liens entre les étudiants, et même avec l’équipe administrative.

Mon activité la plus marquante est très certainement l’organisation du Gala de l’école, j’ai appris énormément sur des choses qui s’éloignent des secteurs de l’ingénierie.

De plus Angers est vraiment une ville exceptionnelle, donc on sort tout le temps entre potes.

Comment voyez-vous votre avenir après votre diplôme ?

J’avoue que je n’y pense pas encore beaucoup… Je vis au jour le jour, et pour l’instant il s’agit de bien choisir mon option.